Communiqués de presse

L’AJEFO félicite l’honorable Mahmud Jamal pour sa nomination à la Cour suprême du Canada

Ottawa, le 18 juin 2021 – L’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) se réjouit de la nomination de l’honorable Mahmud Jamal à la Cour suprême du Canada.

Cette nomination vise à pourvoir le poste de la juge Rosalie Silberman Abella qui prend sa retraite le 1er juillet 2021. 

Le juge Jamal a pratiqué le droit au sein du cabinet Osler, Hoskin & Harcourt dans les domaines du litige en appel, du droit constitutionnel et public, des recours collectifs et du litige commercial. Il a comparu à la Cour suprême du Canada à maintes reprises et a également plaidé devant différentes cours provinciales, la Cour fédérale, la Cour d’appel fédérale et la Cour canadienne de l’impôt ainsi que des tribunaux administratifs fédéraux et provinciaux.

Né au Kenya, ayant grandi en Angleterre puis au Canada, le juge Jamal a eu une carrière prolifique et impressionnante. Il a notamment été administrateur de l’Association canadienne des libertés civiles, de la Société des plaideurs et de la Osgoode Society for Canadian Legal History. Il a également enseigné le droit constitutionnel à l’Université McGill et le droit administratif à Osgoode Hall.  Finalement, en 2019, il fut nommé juge à la Cour d’appel de l’Ontario.

« En tant que juge bilingue, la nomination de l’honorable Mahmud Jamal à la Cour suprême, est une étape importante qui contribue à favoriser un accès égal à la justice dans les deux langues officielles, souligne Me Marc Sauvé, Président de l’AJEFO. 
Les tribunaux sont essentiels pour maintenir la démocratie, mais ils ont besoin d’être représentatifs pour que les citoyens se reconnaissent, soient compris et aient confiance en notre système de justice. Pour cela, et compte tenu des recommandations régulièrement émises par l’AJEFO, nous nous réjouissons aujourd’hui à double titre de cette nomination d’un membre de la diversité.»

L’Association des juristes d’expression française de l’Ontario facilite un accès égal à la justice en français pour tous et partout en Ontario. Dans le cadre de son mandat, l’AJEFO réitère l’importance de la nomination de juges et des juges de paix bilingues qui sont en mesure d’entendre des procès et des audiences en français et de rendre leurs décisions en français en temps opportun.

30 -

Renseignements :

Mme Charlotte Calen
Gestionnaire des communications
Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO)
ccalen@ajefo.ca

Imprimer