• Reunion

Communiqués de presse

Questions linguistiques dans le recensement de 2021 : Une avancée significative pour les francophones du Canada

Ottawa, le 20 juillet 2020 – L’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) félicite le gouvernement du Canada pour sa décision d’inclure plusieurs questions linguistiques dans le questionnaire court du prochain recensement de 2021. Cette décision fait suite aux revendications de longue date des communautés linguistiques, incluant la récente décision de la Cour suprême qui a confirmé le droit des francophones de la Colombie-Britannique à des écoles homogènes selon l’article 23 de la Charte.

Au-delà du domaine de l’éducation, ces ajouts auront un impact majeur pour tous les secteurs touchant la francophonie à l’échelle du Canada. Le secteur de la justice dans son ensemble bénéficiera, par exemple, de ces données détaillées pour affiner ses stratégies et ses pistes d’actions pour améliorer l’accès à la justice en français.

« On ne peut pas développer adéquatement les communautés minoritaires de langues officielles du Canada sans avoir un portrait réel et précis de leur nombre, point d’ancrage, situation, enjeux et défis, déclare Me Marc Sauvé, président de l’AJEFO. Ces données précieuses permettront aux gouvernements et aux organismes, tels que le nôtre, de planifier des mesures concrètes de développement et d’appuyer de façon plus qualitative les communautés francophones existantes et à venir. »

L’AJEFO sera notamment davantage en mesure de cibler plus précisément les régions francophones de l’Ontario pour faire connaître les services gratuits du Centre d’information juridique de l’Ontario, et plus largement, au Canada, pour éduquer et sensibiliser les francophones du Canada à leurs droits via CliquezJustice.ca.

« Assurer une présence au quotidien dans la vie de francophones où qu’ils soient localisés au Canada sera un moteur pour leur croissance et leur épanouissement dans la langue de leur choix, ajoute Me Sauvé. Sur le long terme, cela pourrait aussi avoir un impact important sur l’établissement de plus de services en français, d’instances judiciaires de proximité ou encore d’institutions de formation en droit. »


L’Association des juristes d’expression française de l’Ontario facilite un accès égal à la justice en français pour tous et partout en Ontario.


- 30 -

Renseignements :

Mme Charlotte Calen
Gestionnaire des communications
Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO)
ccalen@ajefo.ca 

Imprimer Courriel